Exobiologie et Astrobiologie

Home / Vulgarisation / La diversité des systèmes planétaires

En 1995, Michel Mayor et Didier Queloz découvrent la première planète en dehors du système solaire. En 2006, ils découvrent la première exoplanète tellurique, du même type que la Terre. Depuis, plus de 400 exoplanètes ont été découvertes, révélant un monde extrêmement diversifié, remettant en cause notre vision des systèmes planétaires. Existe-t-il une nouvelle planète, analogue à la Terre, situé dans la « zone habitable » de son étoile, et donc susceptible d’abriter une autre forme de vie ?

En cliquant sur l’image ci-dessous, retrouvez Didier Queloz, astronome à l’observatoire de Genève, pour le troisième volet d’un cycle de conférences à la cité des sciences et de l’industrie de Paris.

3 Réponses à “La diversité des systèmes planétaires”

  1. Plathey Gabriel Says:

    Bonjour,
    J’ai visionné cette conférence il y a quelques temps, et j’en suis sortis avec beaucoup de questions …
    J’ai donc décidé de les poser directemet M. Queloz, cela fait plus de deux semaines et mon message n’a toujours pas de réponses …
    Je sais que ce monsieur est très occupé, mais est-il possible que vous relayez mes questions ?
    Si oui, fait-lui passer ce message:

    “Bonjour,

    Je me présente, je m’appelle Gabriel PLATHEY, 15 ans et élève de 2nde.
    Je pense pouvoir dire être curieux, et dans cette optique, je m’intéresse à l’astronomie et aux différents traits de la biologie. Je suis aussi passionné de myrmécologie amateur et si vous avez du temps, essayez de visiter ce forum
    (: http://www.myrmecofourmis.com/forum/index.php ) très complet et où j’ai l’honneur d’être modérateur.
    Mais passons, je vous contacte pour vous posez plusieurs questions, après avoir visionner l’enregistrement de votre conférence (: http://www.universcience.fr/fr/conferences-du-college/mediaconf/c/1248111339542/-/p/1239022827697/seance/1248111339334) :

    Dans votre exposé, vous parler de la formation de planètes types Jupiter, Neptune et Terre, mais vous ne dites rein en ce qui concerne les plutoïdes, comme Pluton, Eris, ou même Céres, pourriez-vous préciser ?

    Autre question, selon vous, quel est la probabilité pour que de l’eau liquide se trouve en surface, sous-surface, ou en sous-sol sur de tel astres ?

    Voila, et merci d’avoir pris le temps de lire et/ou de comprendre mes propos.

    Encore merci de donner de votre temps, au revoir.”

    Merci bien

  2. admin Says:

    Bonjour

    N’en voulez pas à M. Queloz, nous recevons un très grand nombre de sollicitations et de questions, et nous n’avons malheureusement pas le temps de répondre à toutes.
    En bref, quelques éléments de réponses à vos questions :
    – Les objets de la ceinture de Kuiper se sont formés un peu comme les noyaux des planètes géantes, par agrégation de petits grains glacés, mais sans jamais atteindre les tailles gigantesques des noyaux des planètes géantes.
    – Il y a des études concernant la possibilité de présence d’eau liquide sous la surface de ces objets. Nous l’avons évoqué sur ce site : http://www.exobiologie.fr/index.php/actualites/publications-scientifiques/de-leau-liquide-aux-confins-du-systeme-solaire/
    Aucune certitude cependant à ce sujet.

    J’espère que ces éléments de réponse satisferont votre curiosité,

  3. Plathey Gabriel Says:

    Merci pour ces réponses, je n’en voulais pas à M. Queloz, je sais que c’est parce qu’il a beaucoup de travail, et que cela ne va faire que s’intensifier avec le temps …
    Il est tout de même dommage qu’aucun site/forum ne permet un dialogue avec des scientifique, plus ou moins reconus.

    Merci encore pour vos réponses, en espérant ne pas vous avoir trop dérangé, au revoir 🙂

Laisser un commentaire