Exobiologie et Astrobiologie

Home / Publications scientifiques / Curiosity : premiers résultats du laboratoire SAM à la surface de la planète Mars.

Le rover Curiosity explore le fond du cratère Gale depuis le 6 août 2012 ; dans le corps de ce véhicule se situe un laboratoire analytique nommé SAM, qui est en charge de caractériser en terme de compositions chimique et isotopique à la fois l’atmosphère martienne et la surface du cratère. En terme d’étude de l’atmosphère les analyses de SAM ont conduit à la non-détection à ce jour de CH4 dans l’atmosphère de Mars lors des six premiers mois de l’exploration de Curiosity, résultats médiatisés la semaine dernière lors de la sortie de l’article correspondant dans Science (ref:Science DOI: 10.1126/science.1242902).

Le rover Curiosity à la surface de Mars. (c) Nasa

Le rover Curiosity à la surface de Mars. (c) Nasa

Cette semaine ce sont les premiers résultats obtenus par SAM sur des échantillons solides prélévés par Curiosity à la surface de Mars qui font l’objet de cette publication dans Science. Ces échantillons ont été prélevés sur une petite dune de sable appelée Rocknest sand shadow, où de nombreux instruments de la plateforme instrumentale de Curiosity ont été utilisés. En ce qui concerne les résultats de SAM reportés dans cet article (dont certains proviennent de la synergie de SAM avec d’autres instruments comme CHEMCAM ou CHEMIN) et s’appuyant principalement sur la caractérisation de la phase amorphe des particules de la dune, les principales espèces volatiles provenant de l’analyse de ces échantillons par SAM sont H2O, SO2, CO2 et O2.

Un autre résultat inédit concerne la mise en évidence par SAM de la présence de perchlorates dans le sol, confirmant de facto que c’est bien ce type d’espèce chimique qui avait observé par le passé par de précédentes missions à d’autres latitudes (mission Phoenix et très probablement les landers Viking), cette détection indiquent l’existence des processus de production et d’accumulation globaux à l’échelle de la planète. Enfin dans le cadre de la recherche de matière organique à la surface/sous-surface de Mars, cet article fait un point après les six premiers mois d’exploration en reportant la détection de chloro-hydrorocarbures à laquelle les chercheurs des laboratoires franciliens impliqués (LATMOS/LISA/LGPM de l’école Centrale) ont fortement contribué. La question reste ouverte sur l’origine du carbone détecté… est-il d’origine terrestre ou d’origine martienne ?

Pour en savoir plus :

Volatile, Isotope, and Organic Analysis of Martian Fines with the Mars Curiosity Rover
L. A. Leshin,* P. R. Mahaffy, C. R. Webster, M. Cabane, P. Coll, P. G. Conrad, P. D. Archer Jr., S. K. Atreya, A. E. Brunner, A. Buch, J. L. Eigenbrode, G. J. Flesch, H. B. Franz, C. Freissinet, D. P. Glavin, A. C. McAdam, K. E. Miller, D. W. Ming, R. V. Morris, R. Navarro-González, P. B. Niles, T. Owen, R. O. Pepin, S. Squyres,, A. Steele, J. C. Stern, R. E. Summons, D. Y. Sumner, B. Sutter, C. Szopa, S. Teinturier, M. G. Trainer, J. J. Wray, J. P. Grotzinger, MSL Science Team
Science, Vol. 341, http://dx.doi.org/10.1126/science.1238937

Contact chercheur : 

Patrice Coll (pcoll@lisa.u-pec.fr)
Michel Cabane (cabane@latmos.ipsl.fr)

Liste des laboratoires français impliqués dans le projet Mars Curiosity :

•    Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier)
•    Laboratoire atmosphères, milieux, observations spatiales (CNRS/Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines/Université Pierre et Marie Curie, IPSL)
•    Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (CNRS/Université Paris-Est Créteil/Université Paris Diderot, IPSL)
•    Géologie et Gestion des Ressources Minérales et Energétiques (CNRS/Université de Lorraine, Nancy)
•    Géosciences Environnement Toulouse (CNRS/Université Toulouse III – Paul Sabatier, CNES, Institut de Recherche pour le Développement)
•    Institut d’Astrophysique Spatiale (CNRS/Université Paris Sud, Orsay)
•    Institut de Physique du Globe de Paris (CNRS/Universités de Paris-Diderot, Paris)
•    Institut des Sciences de la Terre (CNRS/Universités de Savoie/Université Joseph Fourier, Institut de Recherche pour le Développement, Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux, Grenoble)
•    Laboratoire de Géologie de Lyon, Terre, Planètes, Environnement (CNRS/Université Claude Bernard, ENS Lyon)
•    Laboratoire de Planétologie et de Géodynamique de Nantes (CNRS/Université de Nantes, Nantes)
•    Laboratoire de Minéralogie et Cosmochimie du Muséum (CNRS, Muséum National d’Histoire Naturelle)

Laisser un commentaire