Exobiologie et Astrobiologie

Home / Actualités /Evènements /Trajectoires / Le projet STROMATA financé par l’ERC

Communiqué SFE

Johanna Marin Carbonne,  membre de la Société Française d’ et ancienne lauréate du prix jeune chercheur de la SFE,  maître de conferences à l’Université Jean Monnet, au laboratoire Magma et Volcans (Université Jean Monnet, CNRS, Université Clermont Auvergne, IRD) vient de remporter un starting grant du conseil européen de la recherché pour son projet STROMATA. Cette bourse de 1,06 M€ lui permettra de financer son projet de recherche et le recrutement d’une équipe, sur une période de 5 ans. Le Starting Grant récompense cette année 53 jeunes chercheurs d’excellence hébergés en France sur 406 chercheurs en Europe.

Johanna Marin Carbonne Porteuse du projet STROMATA financé par l’ERC

 

Le projet « STROMATA » :
L’identification des premières traces fossiles de la biosphère est une tâche ardue, les microorganismes étant de petites tailles et souvent très peu préservés dans le registre géologique ancien. Déterminer l’origine biologique et les processus métaboliques associés de ces traces fossiles est un des pas important dans la quête de l’. Les stromatolites, structures sédimentaires laminées, considérées comme étant les plus anciennes traces de vie, sont présentes tout au long de l’histoire géologique de la Terre, depuis 3,5 milliards d’années jusqu’à aujourd’hui.

Le projet STROMATA propose de définir de nouveaux critères de biogénécité sur des stromatolites actuels et des analogues expérimentaux et de les tester sur les plus anciennes traces de vie en étudiant des micropyrites dans une série d’échantillons emblématiques archéens (3.45 milliards d’année -1.88 milliards d’année). Il permettra de développer une approche originale en combinant technique de pointe en microscopie, spectroscopie et spectrométrie de masse et d’apporter de nouvelles contraintes sur la formation des pyrites, la structure de la matière organique et sur la préservation de signatures métaboliques.

Il repose sur des collaborations étroites avec des chercheurs du Laboratoire Magmas et Volcans de Paris, de l’Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie, de Biogéosciences à Dijon, l’Université de Californie à Los Angeles et de l’université de Johannesburg qui participeront aux missions de terrains et aux campagnes d’analyses.

Son parcours en quelques dates :
2006-2009 : Thèse au Centre de Recherche Pétrographiques et Géochimiques (CRPG) de Nancy, Université de Lorraine
2010-2012 : Post doctorat à l’Université de Californie à Los Angeles (USA)
2012-2014 : Post doctorat à l’Institut de Physique du Globe de Paris
2014 : Maitre de conférences à l’Université Jean Monnet Saint Etienne
2014 : Prix jeune chercheur – Société Française d’Exobiologie.

En savoir plus sur l’ERC :
L’ERC est un programme “scientifique blanc” dédié à la recherche exploratoire, dont l’unique critère de sélection est l’excellence scientifique.
L’objectif des bourses Starting Grant est de permettre à des jeunes scientifiques de constituer leur équipe de recherche autour d’un thème original.

Laisser un commentaire