Exobiologie et Astrobiologie

Home / Publications scientifiques / L’exobiologie et la possibilité de la vie sur la Terre… et ailleurs dans l’univers

Par Hervé Cottin (www)

L’exobiologie est un domaine scientifique interdisciplinaire qui met non seulement l’accent sur la recherche de la , mais aussi sur la compréhension des paramètres environnementaux clés qui ont permis l’émergence de la vie sur Terre. Ces paramètres physiques et chimiques sont des connaissances fondamentales nécessaires non seulement pour découvrir la vie ou des signes de vie sur d’autres planètes, mais aussi pour la compréhension de notre propre environnement terrestre. Par conséquent, l’exobiologie nous pousse à combiner différentes perspectives telles que les conditions qui régnaient sur la Terre primitive, les limites physico-chimiques de la vie, l’exploration d’environnements habitables dans le système solaire, et la recherche de signatures de la vie dans les exoplanètes. Chimistes, biologistes, géologues, planétologues et astrophysiciens contribuent largement à ce champ de recherche interdisciplinaire.

Nuage de mots généré à partir du contenu de l’article

Nuage de mots généré à partir du contenu de l’article

De 2011 à 2014, l’Agence spatiale européenne (ESA) a eu l’initiative de réunir une équipe de scientifique interdisciplinaire au sein d’une “Topical Team” concentrée sur l’exobiologie pour examiner les profondes transformations dans le domaine qui ont eu lieu depuis le début du nouveau siècle. Ce groupe vient de publier une revue interdisciplinaire de la recherche actuelle en exobiologie dans le journal “Space Science Reviews”, couvrant les principales avancées et les principales perspectives dans le domaine. Les sujets suivants sont développés et la plupart des découvertes récentes sont mises en avant :

  • la nouvelle compréhension de la formation des systèmes planétaires dont découle une nouvelle singularité de la Terre parmi la diversité des planètes,
  • l’origine de l’eau sur notre planète et les propriétés combinées uniques de cette molécule parmi les solvants pour l’émergence de la vie,
  • l’idée que la Terre aurait pu être habitable pendant l’ère Hadéen,
  • l’inventaire des sources endogènes et exogènes de matière organique,
  • les nouveaux concepts sur la façon dont la chimie pourrait évoluer vers des molécules et des systèmes biologiques.
  • le remarquable potentiel de la vie pour l’adaptation et la survie dans des environnements extrêmes.

Les résultats de ces différents domaines guident nos perspectives et nos stratégies pour chercher la vie dans d’autres objets du système solaire et au-delà, dans les mondes extrasolaires…

 

Pour en savoir plus :

Cottin, H., Kotler, J.M., Bartik, K., Cleaves, H.J., Cockell, C.S., de Vera, J.-P.P., Ehrenfreund, P., Leuko, S., Ten Kate, I.L., Martins, Z., Pascal, R., Quinn, R., Rettberg, P., Westall, F., 2015. Astrobiology and the possibility of life on Earth and elsewhere…. Space Science Reviews, online first, DOI 10.1007/s11214-015-0196-1

http://link.springer.com/article/10.1007/s11214-015-0196-1 (accès avec abonnement)

Laisser un commentaire