Exobiologie et Astrobiologie

Home / Vulgarisation /Géologie / Portait d’un étudiant en thèse d’Exobiologie

Portrait d’un jeune géologue exobiologiste

Le CNES accorde chaque année une centaine de bourses de recherche à de jeunes scientifiques français et étrangers intéressés par les activités spatiales. Ces jeunes bénéficient ainsi d’une formation de haut niveau au sein de laboratoires qui travaillent sur les missions spatiales. Ce financement constitue également un soutien pour les laboratoires qui les accueillent.

Ces bourses interviennent à deux stades de leur cursus :

  • Des contrats de thèse en vue de préparer une thèse de doctorat d’université dans un laboratoire de recherche en France
  • Des contrats post-doctoraux alloués pour un travail de recherche au CNES ou dans un laboratoire en France.

Les activités possibles sont variées :

  • Certains chercheurs seront impliqués dans la préparation d’instruments destinés à voler.
  • D’autres dans l’exploitation scientifique des données fournies par les missions spatiales.

Lors des dernières Journées Jeunes Chercheurs (JC2) du CNES qui rassemblent chaque année doctorants et post-doctorants,  une dizaine des jeunes chercheurs dont le CNES finance les travaux ont été interviewés. Parmis eux, Nicolas Bost travaille sur l’analyse microscopique et géochimique d’analogues de matériaux extraterrestres. Il prépare de futures missions martiennes au Centre de Biophysique Moléculaire à Orléans.

(plus de portraits)

Une réponse à “Portait d’un étudiant en thèse d’Exobiologie”

  1. Vous vous demandez comment devenir exobiologiste ? | Société Française d'Exobiologie Says:

    […] et là, les portraits de deux jeunes doctorants en exobiologie qui racontent leur […]

Laisser un commentaire