Exobiologie et Astrobiologie

Home / Publications scientifiques / La matière carbonée dans la météorite de Murchison

Par Marie-Christine Maurel

La chondrite carbonée de Murchison est l’une des météorites les plus étudiées. On la considère comme un standard pour la détection de matière organique extra-terrestre. De très nombreux travaux ont tenté d’établir la composition élémentaire de cette météorite.

.

.

La spectroscopie Raman est une technique non-destructive qui permet de faire des analyses in situ afin d’établir la distribution spatiale de la matière carbonée. Le travail présenté dans cet article établi la cartographie Raman à l’échelle du 1 µm. La distribution en deux dimensions du graphite, de la matière carbonée amorphe et des minéraux a été obtenu sur des cartes de 100 µm. Les cartes de surface et de poussières de roche ont été comparées. Les domaines du graphite et de la matière carbonée amorphe se recouvrent largement aussi bien en surface qu’à l’intérieur de la météorite.

Des grains de pyroxène, d’olivine et de fer oxydé sont mélangés au matériel carboné. Les résultats montrent que chaque grain minéral de taille inférieure au µm est enrobé dans une fine matrice carbonée. Cette matière interstitielle assemble des concrétions minérales cristallisées et quelques grains de graphite individualisés.

Cette étude Raman complète les travaux récents réalisées par spectrométrie laser, microscopie électronique (TEM) et microscopie X-Ray (STXM)

Pour en savoir plus :
Chahrazade El Amri, Marie-Christine Maurel, Gérard Sagon, Marie-Hélène Baronc
« The micro-distribution of carbonaceous matter in the Murchison meteorite as investigated by Raman imaging » Spectrochimica Acta, (2005), 61/9, 2049-2056.

Téléchargez l’article complet

Laisser un commentaire