Exobiologie et Astrobiologie

Home / Publications scientifiques / Sur la piste de l’alpha-aminoethanol dans le milieu interstellaire

Par Grégoire Danger, enseignant/chercheur au PIIM

Les nuages interstellaires, à partir desquels sont formés les étoiles sont constitués de gaz et de minuscules grains de poussière, évoluant dans des conditions de basses températures (10-100 K) et de très faible pression (1000 atomes par cm-3). La surface de ces grains est composée majoritairement d’eau, présente sous forme de glaces poreuses et amorphes accrétées sur un noyau de silicate. Cette eau est associée à d’autres molécules simples piégées ou adsorbées sur la surface de glace (CO, CO2, NH3, CH4, CH3OH…). Ces glaces peuvent être soumises à différents processus réactifs de nature thermique et photochimique et peuvent ainsi évoluer vers la formation de nouvelles espèces. Dans ce cadre, une équipe de chimistes français du laboratoire PIIM s’est intéressée à la réactivité thermique et photochimique de mélanges primitifs constitués de CH3CHO, NH3 et H2O, trois constituants importants des glaces interstellaires. Ils ont montré que le réchauffement d’une telle glace conduisait à la formation d’une molécule chirale, précurseur de l’analine dans la synthèse de strecker: l’alpha-aminoethanol (NH2CH(CH3)OH).1,2 Ils ont caractérisé pour la première fois les spectres infrarouges et de masse de cette molécule et déterminé la constante de vitesse de formation de NH2CH(CH3)OH [ k(T)=7.1010 exp (-33(kJ/mol)/RT)]. Ces résultats montrent que la recherche et l’identification de l’alpha-aminoéthanol dans les glaces d’objets protostellaires ou dans les cœurs chauds peut s’avérer fructueuse.

Pour en savoir plus :
F. Duvernay, V. Dufauret, G. Danger, P. Theulé, F. Borget, T. Chiavassa. (2010) Chiral molecule formation in interstellar ice analogs: alpha-aminoethanol NH2CH(CH3)OH, Astronomy and Astrophysics, 2010, 523, A79. DOI: 10.1051/0004-6361/201015342

Bibliographie:
(1)   Charnley, S.; Ehrenfreund, P.; Kuan, Y. Spectrochimica acta part A-Molecular and Biomolecular Spectroscopy 2001, 57, 685-704.
(2)   Courmier, D.; Gardebien, F.; Minot, C.; St-Amant, A. Chem. Phys Lett. 2005, 405, 357-363

Laisser un commentaire