Exobiologie et Astrobiologie

Home / Actualités / Communiqué de la SF2A et de la SFE

Communiqué de la Société Française d’ et d’Astrophysique (SF2A) et de la Société Française d’ ()

 

Le 2 Février 2021

La parution récente du de l’astrophysicien Avi Loeb, “Le premier signe d’une vie intelligente extraterrestre” (éditions du Seuil) a fait récemment l’objet d’une très large couverture médiatique. Cet ouvrage décrit l’idée que l’objet d’origine interstellaire appelé 1I/’Oumuamua, détecté alors qu’il traversait le Système solaire en 2017, serait un objet construit par une civilisation extraterrestre. L’auteur se présente comme marginalisé au sein d’une communauté scientifique conservatrice et réfractaire aux idées audacieuses. Avi Loeb, quant à lui, défendrait sa théorie avec courage à l’image de Galilée en d’autres temps et affirme apporter enfin la preuve de l’existence d’une .

Un groupe international d’experts a pourtant fait la synthèse des connaissances qui rendent compte de la nature d’Oumuamua [1] : il s’agit d’un petit objet probablement de nature cométaire, ayant la forme singulière d’un pancake ou d’un cigare selon les modélisations, et dont il a pu être établi qu’il ne s’était pas formé dans le Système solaire. Compte tenu de la brièveté du temps d’observation et de l’absence de mesures sur des objets similaires avant son passage, toutes les caractéristiques d’Oumuamua n’ont pas été élucidées. Mais il n’est nullement nécessaire de faire appel à une technologie extraterrestre pour décrire l’objet.

Les conseils d’administration de la Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique et de la Société Française d’Exobiologie regrettent la forme prise par la campagne de promotion commerciale du livre dans certains médias. Présenté comme un ouvrage scientifique, ou du moins comme la production d’un auteur dont la qualité de scientifique est mise en avant, sa médiatisation contribue à diffuser dans le grand public des idées spectaculaires et non démontrées, sans y apporter d’éléments contradictoires, pourtant déjà discutés et argumentés, de la part de spécialistes de la question. Ces derniers auraient tempéré, si ce n’est réfuté, la thèse défendue dans le livre. Ces annonces non étayées et fortement controversées au sein de la communauté scientifique ne peuvent que nourrir la défiance envers la méthode scientifique pour un public non averti. La recherche de la vie extraterrestre est une question qui fascine. La communauté scientifique s’y intéresse et développe outils et projets pour aborder rationnellement la question.

 

  • [1] Bannister, M.T., Bhandare, A., Dybczyński, P.A., Fitzsimmons, A., Guilbert-Lepoutre, A., Jedicke, R., Knight, M.M., Meech, K.J., McNeill, A., Pfalzner, S., Raymond, S.N., Snodgrass, C., Trilling, D.E., Ye, Q. and The ‘Oumuamua, I.T. (2019) The natural history of ‘Oumuamua. Nature Astronomy 3, 594-602.  (https://www.nature.com/articles/s41550-019-0816-x)

 

 

 

Laisser un commentaire