Exobiologie et Astrobiologie

Home / Michel Viso : Chercher une vie dans l’univers !

Chargement de la carte…

Nom de l'évènement
Michel Viso : Chercher une vie dans l’univers !

Dates de l'évènement
12/01/2013
14:00 - 16:00

Site web de l'évènement

Lieu
Musée de l'air et de l'espace

Categorie(s)


Conférence animée par Michel Viso, responsable de l’exobiologie au CNES Paris.

Le 12/01/2013, à 14h, accès gratuit.

L’existence d’une vie extraterrestre demeure une hypothèse. Cette interrogation s’est exprimée de façon diverse, a traversé les siècles depuis Giordano Bruno jusqu’aux scientifiques de notre 21ème siècle. Cependant l’exploration des corps du Système Solaire par des sondes, les observations précises et spectrographiques des télescopes terrestres et spatiaux ont transformé cette quête en une véritable activité de recherche scientifique.

L’observation des surfaces planétaires, la compréhension de leur mode de formation et de leur évolution conduisent à concentrer la recherche d’une vie extraterrestre (passée, latente ou active), dans le Système Solaire, sur la planète Mars. Vénus aurait peut-être pu connaitre des conditions favorables au début de son existence mais ses caractéristiques actuelles excluent les chances d’en trouver des traces et la possibilité même de les chercher. D’autres corps du Système Solaire comme quelques satellites glacés des planètes géantes pourraient posséder quelques caractéristiques de la Terre du premier milliard d’année. Dans leur atmosphère, à leur surface ou dans les océans qui gisent sous des banquises planétaires, il sera peut être possible d’identifier les conditions qui ont présidé à l’établissement des réactions chimiques qui ont conduit à la vie que nous connaissons sur Terre (chimie prébiotique). Les missions spatiales qui semblent indispensables pour répondre aux interrogations des chercheurs reposent sur la mise au point d’instruments miniaturisés aux performances uniques. Ces missions (Mars science laboratory, Exomars, Cassini Huygens, Juice) font rêver autant les scientifiques que les amateurs curieux. La prochaine étape cruciale sera probablement le retour d’échantillons martiens dans les années 2020 à 2030.

En 1995, la découverte de la première planète extrasolaire à montrer que notre Système Solaire n’était pas unique dans la galaxie. De nouvelles méthodes de recherche des planètes extrasolaires sont nées, des missions spatiales ont été organisées (COROT, KEPLER…); des télescopes au sol sont construits pour dénombrer les planètes extrasolaires de notre voisinage (environ 1000 années lumière), les caractériser et éventuellement y détecter des traces indirectes d’une activité métabolique. Les prochaines années vont multiplier les efforts d’imagination, les prouesses techniques, les découvertes scientifiques dans l’espoir de montrer que nous (êtres vivants) ne sommes pas seuls dans la voie lactée même si nous y sommes probablement uniques.

Le rendez-vous se déroulera en salle Caquot | Plus d’infos sur les rendez-vous Astronomie-Espace