Exobiologie et Astrobiologie

Home / Evènements / Prix de la SFE 2018: deux jeunes chercheuses récompensées

La Société Française d’ est heureuse de vous annoncer qu’elle vient de décerner pour l’année 2018:

le Prix de thèse à Anaïs Bardyn (Post Doc au Carnegie Institution of Washington)  pour ses travaux sur l’analyse des poussières et leur composante organique de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko

le Prix Jeune Chercheur à Cornelia Meinert (CRCN à l’Institut de de Nice, Université Côte d’Azur) pour ses recherches sur l’origine de l’homochiralité biomoléculaire dans le milieu interstellaire.

Ces prix leur seront remis lors du colloque de la , qui aura lieu à l’Observatoire de Haute Provence du 15 au 18 octobre 2018 : https://www.exobiologie.fr/index.php/actualites/evenements/rencontres-sfe-2018/

Les travaux de thèse d’Anaïs Bardyn ont porté sur l’analyse des poussières de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko et plus particulièrement de leur composante organique. Ces analyses ont été effectuées à l’aide de l’instrument COSIMA se trouvant sur l’orbiteur de la sonde Rosetta. Anaïs a fait son doctorat au sein du LISA et du LPC2E sous la direction de Hervé Cottin et de Christelle Briois. Elle continue de prendre part à l’analyse des données COSIMA dans le cadre de son post-doctorat au Carnegie Institution of Washington.

Cornelia Meinert s’intéresse à l’origine des briques élémentaires de la vie dans le milieu interstellaire et plus précisément sur l’origine de l’homochiralité biomoléculaire. Ses expériences combinent des approches de spectroscopie – étude des rayonnements électromagnétiques polarisés circulairement absorbés par la matière – et de chimie analytique multidimensionnelle. En particuliers, elle identifie et caractérise les molécules chirales dans des échantillons ou des modèles de matière ‘extraterrestre’. Année exceptionnelle pour Cornelia, puisqu’elle a obtenu la médaille de bronze du CNRS ainsi qu’une bourse Européenne ERC pour poursuivre des recherches bien engagées grâce à son support du CNRS, CNES, et des collaborateurs extraordinaires !

 

La SFE a remis des prix en 2014, 2016 et 2018 : consulter la liste des lauréats.

 

 

Une réponse à “Prix de la SFE 2018: deux jeunes chercheuses récompensées”

  1. Retour sur les 5emes journées de la SFE | Société Française d'Exobiologie - French Astrobiology Society Says:

    […] journées ont aussi été l’occasion de remettre les prix de la SFE aux deux lauréates de cette année : Anaïs Bardyn et Cornélia Meinert, et de les écouter présenter leurs […]

Laisser un commentaire